0.00

Colloque – Réparer l’invisible : éclats de vie au cœur des traumas

Programme de la journée

📌 8h15 • Accueil

Par les élèves de l’Institut de la Providence de Woluwe-St-Lambert, section agent en accueil et tourisme.


📌 9h00 • Ouverture du colloque

Par ??????, Ministre francophone de l’Enseignement supérieur, de la Promotion sociale, de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, de la Promotion de Bruxelles, de la Jeunesse et du Sport


📌 9h10 • Bernard GOLSE (France)

L’avenir des souvenirs à propos des traumatismes précoces

Le bébé et le très jeune enfant nous amènent à nous demander si la théorie freudienne du traumatisme demeure utilisable pour eux. On montrera que tel est sans doute le cas, mais au prix d’une relecture de celle-ci et de la prise en compte d’un temps prénatal aboutissant à la proposition d’une théorie du traumatisme en trois temps. Après quoi, pour envisager le devenir des traces de ces traumatismes précoces, on soulignera l’importance d’une lecture à double sens de la théorie de l’après-coup, du passé vers le présent, mais aussi du présent vers le passé.

Pédiatre, pédopsychiatre, psychanalyste, professeur émérite de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université René Descartes (Paris V). Il a été le médecin-chef de l’Hôpital de jour pour très jeunes enfants autistes et psychotiques créé par le Professeur Michel SOULÉ. Il s’intéresse à la mise en place de la psyché chez l’enfant et à l’instauration des processus de sémiotisation et de symbolisation. Avec Serge LEBOVICI, il a fondé en 1994 le groupe d’études et de recherches en matière de santé mentale du nourrisson et dans le champ de la psychiatrie périnatale. Il préside le Conseil National pour l’Accès aux Origines Personnelles (CNAOP). Membre fondateur et Président depuis 2014 de l’Association Européenne de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent (AEPEA). En 2021, il a fondé l’Institut Contemporain de l’Enfance dédié à l’enseignement, à la formation et à la recherche dans le champ de l’enfance, institut dont il est le Directeur scientifique.
En 2016, il a reçu le « Prix Serge Lebovici » de la WAIMH.

Sur le plan éditorial, il fait partie du comité de rédaction de la Collection « La vie de l’enfant » aux éditions Érès (présidé par Sylvain MISSONNIER). Au P.U.F., comme membre éditorial du Journal de la psychanalyse de l’enfant (présidé par Didier HOUZEL), il co-dirige avec Marie Rose MORO la revue « La Psychiatrie de l’Enfant. La collection multimédia, « À l’aube de la vie », qu’il dirige aujourd’hui, reflète tout son apport à l’école psychanalytique française et, dans le champ de psychopathologie précoce, à des maîtres prestigieux comme Michel SOULÉ et Serge LEBOVICI.
Sa bibliographie complète est disponible sur www.psynem.org. Parmi les plus récents sont « Le bébé et ses possibles » Editions Érès, Toulouse, 2019, « Le bébé, de l’être à l’existence » Éditions Erès, Toulouse, 2020, « Le fœtus/bébé au regard de la psychanalyse – Vers une métapsychologie périnatale » avec MISSONNIER P.U.F., Coll. « Le fil rouge », Paris, 2021, 1ère éd., « La pédopsychiatrie aujourd’hui – ce que les enfants risquent de perdre » Éd. Odile Jacob, Paris, 2023.


📌 10h40 • Pause-café


📌 11h00 • Annie DELPLANCQ (BE) 

L’invisible face au trauma et à ses conséquences. L’importance de l’essentiel : Se sentir Vu, Entendu et Reconnu dans son être, sa valeur et ses difficultés

Les 1000 premiers jours du petit enfant conditionneront sa manière d’être au monde et d’être en lien avec les autres, tout au long de sa vie. La qualité de la communication avec son premier parent déterminera sa capacité à résister aux éventuels accidents de parcours, aux insécurités, aux tensions, aux traumatismes. Elle influencera l’intégration de ces événements dans une histoire de soi cohérente ou leur non-intégration, à l’origine des éclats de vie. Lors de cette présentation, nous examinerons comment l’enfant, ses différents parents, biologiques ou/et d’accueil et les professionnels se rejoignent dans cette compréhension du premier lien. Les difficultés du présent rejouent souvent celles du passé et bousculent ou impactent les croyances de vie de chacun. Nous proposerons différentes approches thérapeutiques, tout en restant centrés sur ce qui est essentiel, à la base de la guérison : l’importance de se sentir vu, entendu et reconnu. L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) permet entre autres de travailler les appréhensions, les résonances du parent et/ou du professionnel de manière à l’aider à retrouver les fonctions de contenance indispensables au bon accompagnement de l’enfant. D’autres interventions seront aussi abordées avec l’objectif constant de « réparer l’invisible » en sécurisant le lien d’attachement entre l’enfant et ses parents.

Psychologue clinicienne pour enfants et adolescents, thérapeute familiale, superviseuse EMDR Europe, psycho traumatologue, formée en « adoptparentalité », accompagne des familles au sein de l’association de soutien à la parentalité « L’Envol », en Belgique.

Auteure d’aide-mémoire « EMDR en 46 fiches » (2019 Éditions Dunod) et, à paraitre en 2024, « La Psychothérapie EMDR enfants et adolescents » éditions Dunod.
Auteure également de livres pour enfants : « Brille, Petite Ourse » et « Rebondis, Petit Aidy » (livres destinés à sécuriser le lien d’attachement et favoriser la résilience de l’enfant).


📌 12h30 • Walking dinner


📌 13h30 • Alain DIKANN (de son vrai nom DICHANT) et Eve ORANDA (France)

Les arts thérapies, pour mieux soigner le traumatisme et l’état de stress post-traumatique

En 2023, une personne sur deux subit au moins un traumatisme au cours de son existence. Face à ce phénomène, la communauté scientifique et les pouvoirs publics considèrent que la lutte contre les causes et les conséquences des traumatismes est un enjeu majeur de la santé publique. Sur un plan médical, les causes du traumatisme ainsi que les moyens thérapeutiques à mettre en œuvre pour soigner les troubles liés à un vécu traumatique état de stress post-traumatique demeurent l’objet de débats et de recherches. Si les soins de l’ESPT ont évolué ces dernières années et si les différents types de traitements ont prouvé une certaine efficacité, ils peuvent aussi s’avérer limités et insuffisants. Pour cette raison, il est nécessaire de réfléchir et proposer des approches thérapeutiques complémentaires et multimodales qui visent à améliorer le soin du psychotraumatisme, et plus encore, de trouver des approches qui permettent de mieux vivre l’après. Or, les arts-thérapies, par le processus créatif, peuvent être raisonnablement envisagées comme particulièrement opérantes, tant pour aider la personne psychotraumatisée à véritablement intégrer son vécu traumatique que pour le transformer en un vecteur d’une vie potentiellement plus riche.

Alain Dikann : artiste plasticien, art-thérapeute certifié et psychanalyste. Il anime la chaîne YouTube « Soigne Ton Art ! » qui propose des vidéos sur l’art et les thérapies.
Eve Orenda : artiste, art-thérapeute et psychopraticienne. Depuis 2020 elle se spécialise dans la clinique du traumatisme et de l’ESPT ainsi que dans l’accompagnement des personnes victimes et auteurs de violences sexuelles.
Ensemble, ils interviennent dans le D.U. « Art-Thérapie et thérapies à médiations artistiques et corporelles » à l’Université de Strasbourg. Ils co-animent l’association « Soigne Ton Art ! », qui œuvre à la formation et à la recherche dans le champ des psychothérapies par l’art et des arts-thérapies. Ils développent aussi des projets dans le champ des psychothérapies par l’art ainsi que des stages formatifs.

Auteurs de « L’art-thérapie pour les Nuls » (First, 2015), « Petit Cahier d’exercices d’art-thérapie » (Jouvence, 2016), « La land art thérapie, c’est parti ! » (Jouvence, 2017), « L’art-thérapie – ABC » (Grancher, 2018), « Développez votre intelligence émotionnelle avec l’art-thérapie » (Grancher, 2018), « Je pratique l’art-thérapie » (Jouvence, 2018), « La confiance en soi et l’estime de soi, c’est parti ! » (Jouvence, 2019), « Expression créative et résilience » (Grancher, 2019), « Retrouver confiance en soi et estime de soi, c’est parti ! » (Jouvence, 2019), « Se reconnecter avec la Nature par l’expression créatrice primitive » (Jouvence, 2020), « Combattre ses addictions par l’expression créatrice » (Grancher, 2020), « Totem Thérapie » (Lanore, 2021), « Deviens qui tu es en créant » (Lanore, 2021), « Manuel pour guérir son enfant intérieur avec l’art-thérapie » (Eyrolles, 2022).


📌 15h00 • Pause-café


📌 15h20 • Pascale BRILLON (Canada) 

Prévention de la fatigue de compassion et du trauma vicariant chez les soignants

Notre travail n’est pas anodin : Descriptions troublantes d’événements tragiques, réactions émotionnelles intenses, risques suicidaires ou comportements régressifs dramatiques, la détresse de notre clientèle peut marquer tout intervenant. Comment maintenir notre vitalité afin d’exercer notre métier longtemps et avec plaisir. Cette conférence précisera d’abord les divers « stresseurs » professionnels spécifiques à notre travail puis distinguera entre les syndromes de Fatigue de compassion et de Trauma vicariant. Puis, il répondra à : Quels sont les facteurs qui rendent notre réaction encore plus sévère ? Pourquoi certains patients nous bouleversent-ils plus que d’autres ? De quelle façon, notre travail peut-il affecter nos émotions ? Notre façon de voir le monde, les gens, la société, notre pouvoir de changer les choses ? Et enfin : Que pouvons-nous faire afin de maximiser nos ressources adaptatives et minimiser les impacts négatifs de notre travail ? Cette intervention formatrice se veut aussi un « moment de réflexion » sur l’impact de notre travail sur nos vies personnelles, familiales, conjugales, sur nos émotions et nos perceptions. Elle vise à favoriser, non pas seulement des connaissances, mais une sensibilité et capacité de prise en soin de soi afin de pouvoir poursuivre cette profession dans le mieux-être.

Docteure directrice de l’Institut Alpha à Montréal, psychologue spécialisée dans le traitement du stress post-traumatique et professeure au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a reçu plusieurs reconnaissances émérites pour ses contributions professionnelles remarquables et exemplaires à la psychologie au sein des institutions où elle travaille. Elle forme depuis plusieurs années de nombreux intervenants dans toute la francophonie et apporte son expertise dans de nombreuses commissions et médias concernant le stress post-traumatique.

Auteure de quatre livres « guide » : « Comment aider les victimes souffrant de stress post-traumatique » (à l’intention des thérapeutes), « Se relever d’un traumatisme » (à l’intention des victimes), « Quand la mort est traumatique » (à l’intention des endeuillés) et « Entretenir ma vitalité d’aidant » (à l’intention des soignants).


📌 16h50 • Mot de clôture

Par Xavier Verstappen, président de Familles Plurielles.


📌 17h00 • Verre de l’amitié

 

Réservations

Toutes les réservations comprennent le lunch et les pauses-café.

  • Inscription classique : 150 € /p
  • Inscription à prix préférentiel : 120 € /p (réservation avant le 31/01/2025)
  • Inscription par groupe a partir de 5 personnes : 110 € /p
  • Un tarif spécial pour les étudiants, les demandeurs d’emploi, et les familles d’accueil est proposé sur base d’un justificatif : 90 € /p

Réserver

 

 

Informations pratiques

  • Accueil dès 8h15, début du colloque à 9h00 précises
  • Réservation sur le site Internet.  Les places étant limitées, l’inscription est effective après réception du paiement.
  • Parking aisé à Louvain-la-Neuve (Parking Grand-Place)
  • Pour les médecins, une reconnaissance d’agréation de 6 unités d’accréditation a été accordée.
  • Pour les avocats, une reconnaissance d’agréation de 7 points de formation non-juridiques a été accordée par l’O.B.F.G.
  • Comment se rendre au colloque …

 

Télécharger l'affiche

Affiche

 

 

 

Organisation de colloques pour les professionnels de l’aide à la jeunesse, et de formations pour les accueillants familiaux.

 

Familles Plurielles asbl
ENTREPRISE 0662 516 235
IBAN BE56 5230 8083 1488

avenue Paul Hymans 87
1200 Bruxelles